Actuellement, dans toute la province, seule IRM Québec offre la résonance magnétique des seins, ce qui fait d’elle un chef de file en résonance magnétique au Québec en combinant la technologie la plus avancée existante actuellement i.e. le 3 Tesla 70 cm à l’antenne Sentinelle.

 

En effet, l’appareil Vério 3 Tesla de 70 cm installé à Place de la Cité est muni d’une antenne sein Sentinelle (8 canaux) qui permet d’offrir des examens poussés et complets pour le dépistage, le diagnostic, le suivi et la recherche clinique sur le cancer du sein. IRM Québec est la seule clinique de la région de Québec à offrir des examens par résonance magnétique pour le dépistage et l’évaluation du cancer du sein et aussi pour l’évaluation des prothèses mammaires de silicone.

L’ouverture du tunnel de 70 cm est la plus spacieuse de la région de Québec et de l’Est du Québec. Cette grande ouverture augmente beaucoup le confort et rend possible plusieurs examens qui ne pourraient être faits autrement.

IRM Québec permet de jumeler la technologie la plus avancée — 3 Tesla 70 cm et antenne Sentinelle.

Dépistage, évaluation ou suivi du cancer du sein

Il est important de savoir qu’il y a 5 indications principales pour passer un examen par résonance magnétique.  Pour chacune de ces indications, la résonance magnétique est très utile et peut faire une différence importante.

  • Dépistage chez une femme à haut risque (risque à vie de 20  à 25% ou plus) 
    Jumelée à la mammographie de dépistage chez les patientes à haut risque, l’imagerie par résonance magnétique du sein augmente l’efficacité du dépistage et permet de détecter des cancers non visibles à la mammographie ou à l’échographie. Un cancer détecté ainsi plus tôt a bien souvent un meilleur pronostic et cela peut faire une différence importante.
  • Évaluation pré opératoire d’un cancer du sein
    Une fois le cancer dépisté par mammographie ou échographie et prouvé par biopsie, la résonance magnétique du sein est la meilleure méthode pour préciser l’étendue exacte du cancer.  Cela peut permettre de mieux guider le chirurgien et dans certains cas d’éviter une deuxième chirurgie. La résonance pré opératoire est particulièrement utile dans les cas suivants: tumeurs volumineuses, tumeurs localisées postérieurement, seins très denses à la mammographie, carcinome lobulaire infiltrant et maladie de Paget du sein.
  • Évaluation post opératoire d’un cancer du sein
    Pour le suivi post chirurgical, il peut être très utile d’ajouter l’imagerie par résonance magnétique du sein à la mammographie. L’IRM sert alors d’examen de base pour le suivi et permet dans certains cas de détecter plus précocement que la mammographie du tissu tumoral résiduel ou une tumeur récidivante.  Une tumeur détectée ainsi plus tôt a souvent un meilleur pronostic et cela peut faire une différence importante.  L’IRM est utile aussi en post opératoire dans les cas où la marge de section est positive.
  • Suivi de chimio néo-adjuvante
    De nos jours, il est de plus en plus fréquent de recevoir un traitement de chimiothérapie AVANT la chirurgie pour le cancer du sein. On l’appelle la chimio néo-adjuvante.  L’IRM mammaire est l’outil le plus sensible pour suivre la réponse de la tumeur à la chimiothérapie et déterminer si le traitement est efficace ou non.
  • Adénopathie positive et néoplasie primaire inconnue
    Lorsqu’il y a un ganglion cancéreux à l’aisselle et que la mammographie et l’échographie sont négatives, l’imagerie par résonance magnétique du sein permet souvent de détecter le cancer du sein responsable du ganglion atteint.

À noter :

  • Pour chacune de ces 5 indications, une injection de gadolinium est nécessaire (produit de contraste quotidiennement utilisé en résonance magnétique).
  • La résonance magnétique peut être utile dans d’autres circonstances pour aider à résoudre certains problèmes diagnostics.  Par exemple, lorsqu’il y a un écoulement mammaire unilatéral et que la mammographie et l’échographie sont négatives, la résonance magnétique des seins est de plus en plus utilisée pour préciser.

Prothèses mammaires

La résonance magnétique est le meilleur examen pour évaluer les prothèses mammaires de silicone.  C’est l’examen de premier choix pour démontrer une déchirure, une rupture ou une fuite de silicone.

  • Une prescription d’un médecin est nécessaire pour passer l’examen (comme pour tout examen de résonance magnétique).
  • AUCUNE injection de produit de contraste n’est nécessaire.
  • Pour les prothèses salines, l’évaluation faite par mammographie et échographie est suffisante.