Le cancer de la prostate est le type de cancer le plus répandu chez les hommes au Canada. En général, le cancer de la prostate évolue lentement et peut souvent être guéri ou traité avec succès.  Reconnaître les symptômes et passer régulièrement un examen de santé sont les meilleures façons de détecter le cancer de la prostate à un stade précoce. Plus les symptômes sont mentionnés rapidement au médecin, plus il sera en mesure de diagnostiquer le cancer à un stade précoce et de le traiter le plus vite possible. L’IRM de la prostate est l’une des solution de dépistage prescrite par les médecins c’est pourquoi IRM Québec vous offre cet examen dans un milieu calme, sans stress.   En IRM, on emploie de puissantes forces magnétiques et des ondes radio-électriques pour produire des images en coupes des organes, tissus, os et vaisseaux sanguins du corps. Un ordinateur assemble les images en clichés à 3 dimensions. L’IRM révèle parfois des détails invisibles à la TDM. On peut avoir recours à l’IRM pour savoir si le cancer de la prostate s’est propagé aux ganglions lymphatiques situés près de la prostate ou aux structures et tissus voisins.

Symptômes

Le cancer de la prostate peut engendrer les signes et symptômes suivants :

  • changements des mictions
    • besoin d’uriner souvent (mictions fréquentes), en particulier la nuit
    • besoin pressant d’uriner (mictions urgentes)
    • difficulté à commencer à uriner ou à cesser d’uriner
    • incapacité d’uriner
    • jet d’urine faible ou réduit
    • jet d’urine qui s’interrompt
    • sensation de ne pas avoir complètement vidé sa vessie
    • sensation de brûlure ou de douleur lors de la miction
  • présence de sang dans l’urine ou le sperme
  • éjaculation douloureuse

Signes et symptômes tardifs

Les signes et symptômes tardifs surviennent au fur et à mesure que la tumeur grossit ou se propage à d’autres parties du corps, dont les organes.

  • douleur osseuse (en particulier au dos, aux hanches, aux cuisses ou au cou)
  • perte de poids
  • fatigue
  • diminution du nombre de globules rouges (anémie)
  • faiblesse ou engourdissement dans les jambes ou les pieds
  • perte du contrôle de la vessie ou de l’intestin