L’arthrose est une maladie qui affecte les articulations et qui se caractérise par l’usure des disques intervertébraux, du cartilage des articulations intervertébrales, associés à des atteintes de l’os à proximité. L’arthrose cervicale (parfois appelée cervicarthrose) est une forme d’arthrose touchant les vertèbres cervicales localisées au niveau du cou.

Cette pathologie apparaît le plus souvent à partir de 40 ans, concerne essentiellement les personnes âgées de plus de 50 ans et entraîne des douleurs, des céphalées (maux de tête), une rigidité de la nuque et être à l’origine de ce que l’on appelle les névralgies cervico-brachiales. Les traitements proposés visent à apaiser les douleurs et à freiner la progression de la maladie.

L’arthrose cervicale se définit par l’usure du cartilage qui se situe au niveau des articulations des vertèbres cervicales (cou), et cette usure s’associe à des réactions de l’os de proximité. Il s’agit d’une maladie chronique qui évolue progressivement sur plusieurs années. L’arthrose provoque souvent des crises parfois douloureuses, mais qui se résolvent et ne reviennent pas forcément.

Causes

Les causes de l’arthrose cervicale ne sont pas bien connues. S’il est vrai que la dégradation du cartilage est souvent associée à une trop grande sollicitation du cou, l’usure apparaît également chez les personnes dont le cou est immobile pendant de longues périodes, par exemple les militaires et les policiers qui doivent souvent se tenir droits pendant plusieurs heures. Hormis le fait que le cou soit plus ou moins sollicité, l’arthrose cervicale serait également due aux mécanismes mis en cause dans la dégénérescence et la régénération du cartilage.

Diagnostic

Le médecin interrogera le patient à propos des douleurs ressenties, de leur apparition, de leur intensité et de leur fréquence. L’examen clinique est ensuite très important pour qu’il comprenne à quel niveau de la colonne vertébrale peut se situer l’atteinte arthrosique.

Les examens d’imagerie médicale (radiographies, IRM, scanner) mettront en évidence la présence d’arthrose.  En cas de soupçon d’atteinte artérielle, d’autres examens sont réalisés comme une artériographie ou une angiographie.

SOURCE : PASSEPORTSANTÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*


You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>