Le mois de septembre est un mois important pour plusieurs causes, c’est le mois des sensibilisations! Parmi elles, se trouve le Mois national de l’arthrite.

L’arthrite englobe plus d’une centaine d’affections différentes, allant des formes peu sévères, comme la tendinite et la bursite, aux formes systémiques invalidantes, comme l’arthrite rhumatoïde. Elle comprend également des syndromes douloureux comme la fibromyalgie et certaines affections associées à l’arthrite, comme le lupus érythémateux disséminé qui s’attaque à tout l’organisme. Il en existe également des formes que personne n’associe à l’arthrite, comme la goutte, et puis il y a des maladies comme l’arthrose, cette arthrite de l’usure qui porte mal son nom et dont bien des gens pensent qu’elle est la seule forme d’arthrite.

En Europe, l’utilisation de la résonance magnétique pour dépister certains types d’arthrite est fréquente.  Au Canada, les médecins font souvent appel à l’IRM pour les maux de dos chroniques.

L’arthrite est une des principales causes d’invalidité au sein de la population. Au Québec, les adultes arthritiques déclarent souffrir de douleurs et d’incapacités, et avoir besoin d’aide pour vaquer à leurs occupations quotidiennes beaucoup plus souvent que les adultes qui ne sont pas atteints de la maladie.  Les initiatives visant à réduire les douleurs et les incapacités associées à l’arthrite sont essentielles pour maintenir et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes. Elles peuvent comprendre de l’activité physique, de l’information sur les mesures personnelles contre les maladies chroniques et le soulagement de la douleur (y compris les médicaments), l’accès à des articles fonctionnels et l’aménagement des lieux ainsi que des interventions médicales ou chirurgicales.

Quelques statistiques importantes au plan canadien :

4,6 millions – Plus de 4,6 millions d’adultes canadiens (une personne sur six âgée de 15 ans ou plus) déclarent être atteints d’arthrite. On estime que d’ici 2036, ce chiffre passera à 7,5 millions (un adulte sur cinq).

33 milliards de dollars – Les répercussions de l’arthrite sur l’économie canadienne sous forme de coûts liés aux soins de santé et de perte de productivité sont estimées à 33 milliards de dollars annuellement. On estime qu’en 2031, ce montant aura plus que doublé pour atteindre pas moins de 67 milliards de dollars.

Premier – L’arthrite arrive au premier rang parmi toutes les causes d’invalidité chez les femmes au Canada. Chez les hommes, elle arrive en troisième place.

2 sur 3 – Les deux tiers des personnes atteintes d’arthrite au pays sont des femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*


You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>