L’imagerie par résonance magnétique (IRM) permet d’analyser à distance des organes de manière plus précise que le scanner. Schématiquement, cette technique utilise un gros aimant et analyse la réaction des différents tissus du corps à ces champs magnétiques. Les données recueillies sont ensuite traitées informatiquement et la zone étudiée peut être restituée en deux ou trois dimensions. L’IRM permet ainsi de localiser avec précision la zone mal irriguée. Par ailleurs, on peut procéder à l’injection d’un produit de contraste qui permettra de mettre en évidence la qualité de l’irrigation sanguine au niveau cérébral. En superposant cette image à celle de l’IRM, on pourra parfois localiser une zone plus sombre correspondant au tissu cérébral « récupérable ». La dissolution rapide du caillot pourrait ainsi permettre de restituer l’apport en oxygène et en éléments essentiels au tissu mal en point.

Qu'est ce qu'un AVC?

Un AVC est une perte soudaine de la fonction cérébrale. Elle est provoquée par l’interruption de la circulation sanguine à l’intérieur du cerveau (AVC ischémique) ou par la rupture d’un vaisseau sanguin à l’intérieur du cerveau (AVC hémorragique). L’interruption de la circulation sanguine ou la rupture de vaisseaux sanguins provoque la mort des cellules cérébrales (neurones) de la région affectée.

Faites le test dès aujourd'hui!

Plusieurs facteurs de risque sont incontrôlables mais plusieurs peuvent être contrôlés, il suffit de les connaître, de se fixer des objectifs et de travailler à les atteindre.  Pour ce faire, la Fondation des maladies du coeur et de l’AVC propose un questionnaire d’évaluation dynamique!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*


You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>